50 nuances de Grey d'EL James

Publié le par Ptitelfe

 http://www.livraddict.com/covers/80/80442/couv48394656.jpg

 

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

 

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

 

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

 

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets

 

 

 Mon avis : 


Comme de nombreux bloggeurs, j’étais très curieuse de découvrir pourquoi ce livre a fait autant parler de lui à sa sortie. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à l’acheter lorsque j’ai du passer une commande au club de l’actualité littéraire.

 

Je l’ai lu peu de temps après l’avoir reçu, ce qui est très rare, généralement, j’ai le défaut de me ruer sur une sortie que j’attend depuis longtemps, pour finalement le laisser des mois voire des années dans ma bibliothèque !

 

Enfin bref, je DEVAIS découvrir qui sont Christian et Anastasia, et pourquoi ce roman est aussi addictif !

 

Vous verrez que mon avis est plutôt positif, malgré quelques points négatifs relevés en cours de lecture.

 

Dès le début de l’histoire, l’auteur fait parler Anastasia, cette jeune femme de 21 ans, vivant en co-location avec sa meilleure amie. Signe particulier : elle est encore vierge. Apparemment, elle explique qu’elle n’arrive pas à être attirée par un homme, qu’elle ne tombe pas amoureuse d’où son absence d’expérience en la matière. Son amie Kate, est journaliste à la fac. Elle devait interviewer Christian Grey, milliardaire et PDG d’une entreprise. Or, étant malade, elle va confier cette mission à Anastasia. Et c’est comme ça que les deux personnages se rencontrent. Dès la première minute, Ana est irrésistiblement attirée par cette homme, apparemment très beau, très classe avec beaucoup de charisme. Mais son arrogance la titille et l’énerve vraiment beaucoup : « Bon d’accord, il est très séduisant, sûr de lui, impressionnant – mais le revers de la médaille, c’est qu’il est arrogant, tyrannique et froid malgré son irréprochable courtoisie. En apparence, en tout cas. »

 

Ana est aussi très très timide, elle rougit à la moindre phrase, même si cette dernière n’est pas « tendancieuse ». Ces deux êtres, totalement différents, vont être attirés l’un par l’autre. Le problème, c’est que Christian aime le bondage et le sado-masochisme. Alors qu’il pensait qu’Ana était une soumise, suite à une situation imprévue, il apprend que la jeune femme est vierge. Il décide donc de l'amener sur le chemin des plaisirs charnels en douceur, avant de lui demander sa décision concernant sa façon d'exister. Ana ne veut pas se jeter dans la gueule du loup sans savoir ce que c’est exactement. Christian lui propose donc un contrat dans lequel tout est stipulé, c’est complètement restrictif pour la soumise… Ana va devoir choisir entre sa liberté et son attirance pour lui.

Toute l’histoire tourne autour de ça, de leur amour naissant, de la peur de se faire mutuellement souffrir, de la peur de l’engagement…

 

Les points qui m’ont déplu sont déjà les répétitions, l’auteur a tendance, surtout en début de roman, à user des mêmes expressions, mêmes tournures et cela devient un peu lassant. Ana peut rendre perplexe : d’une nature complètement timide, elle s’avère être quelqu’un assoiffée de sexe dès que Christian lui fait découvrir ce monde. Alors je me dis que soit elle est vraiment tombée amoureuse, soit cette attirance physique qui est plus forte que tout…  Christian est énervant, je ne l’ai pas apprécié, trop lunatique... et je l’ai surtout trouvé pathétique, car au final, il souffre vraiment beaucoup ! En fait, il veut trop être parfait en apparence, que ce soit de ses tenues vestimentaires à ses goûts musicaux (très classques)…

 

 

 

Ah oui, Ana m’a agacé avec sa « déesse intérieure » et sa « conscience », je n’ai pas du tout adhéré à ce concept et c’était vraiment rébarbatif !

 

Par contre, ce qui m’a le plus plu, c’est la psychologie mise en avant. En effet, comment et où peut mener une histoire d’amour de cette façon ? Comment Christian peut il faire d’Ana sa soumise ? Et comment Ana peut elle faire de Christian un homme doux et attentionné, un homme qui offre son cœur et ses sentiments ? Car pour moi, il souffre plus que tout, on en découvre un peu sur son passé mais cela est encore très secret, mais on voit qu’il a peur d’aimer, de s’attacher… et d’être abandonné…

Ana ne sait pas quelles limites ne pas franchir avec lui. Il est très lunatique et peut devenir colérique d’une minute à l’autre. Cependant, il semble vraiment s’être attachée à elle et est prêt à donner plus de lui-même.

 

Sinon, au niveau des scènes hot, oui, il faut quand même en parler puisque le succès du livre était apparemment dû à ça, et bien, je les ai trouvé assez soft au final, beaucoup moins présentes que je l’imaginais, et je dirai du même niveau que ce qu’on peut trouver dans la catégorie « bit-lit ». Je trouve que le terme utilisé pour ce genre de roman, à savoir « porn-mum » est plutôt désobligeant. C’est une romance sensuelle, pas prise de tête.

 

Niveau addictif, je ne peux pas dire que je voulais toujours avoir le livre en main, même si je l’ai lu très rapidement, je voulais profiter du week end pour le terminer, c’est un livre assez gros pour le lire dans les transports en commun. Néanmoins, j’ai été surprise de voir à quelle vitesse les pages défilaient !

 

Voilà, je crois avoir fait le tour de ce que je voulais partager avec vous, donc en conclusion, un livre qui ne prend pas la tête, des personnages qui peuvent parfois agacés sans compter les répétitions, mais qui finalement est agréable à lire.

 

Les tomes 2 et 3 sont déjà sortis en Grande Bretagne. Pour ma part, je m’arrêterai à la fin de ce tome, car la fin présentée me convient bien et je n’ai pas envie d’en savoir plus sur leur histoire.

 

Note : 7/10

Publié dans Contemporaine

Commenter cet article

nymou 08/01/2013 15:38

Je le lis en ce moment, je me contente de regarder ta note, et je reviendrai ultérieurement pour confronter nos avis :-)

Naminé 13/12/2012 12:06

Je ne sais pas pourquoi, mais il ne me tente pas beaucoup ! Comme toi, je le lirai sûrement par curiosité si j'en ai l'occasion, mais bon...
Par contre, j'ai lu et adoré "Dévoile-moi" que je trouve plutôt bien écrit pour un livre de ce genre ! Mais le peu d'extrait que j'ai lu de Fifty Shades ne m'a pas donné envie de me lancer...

Titou 04/12/2012 19:46

Je suis d'accord ce tome n'est pas parfait mais je te conseille vraiment de lire le 2 (le 3 on s'en passe), il est vraiment bien, meilleur que le 1

Marc 03/12/2012 14:48

Effectivement ca reste tres soft niveau scéne de sexe, mais c'est visiblement deja suffisant pour faire vibrer beaucoup de femme. Une bonne introduction au SM du coup :)