Allumer le chat, de Barbara Constantine

Publié le par Ptitelfe

 allumer le chatIl se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poings sur les hanches. Il hume l'air. La nuit s'annonce douce et tranquille. Mais d'un coup, ses sourcils se froncent, une ombre passe, et sans se retourner... - Passe-moi le fusil, j'vais allumer le chat ! Il n'a pas bu pourtant, juste quelques verres de rouge au dîner, autant dire rien. - Et pourquoi tu veux l'allumer, dis ? - Quand il me regarde, j'ai l'impression qu'il se fout de ma gueule. Alors, là, j'en ai marre... je vais lui régler son compte à ce salopard ! 



 

Mon avis : 

 

C'est le premier livre de Barbara Constantine, et le troisième que je découvre. J'avais vraiment adoré les livres précédents : "Tom petit Tom tout petit homme Tom" et "A mélie sans Mélo". Pour moi, ce sont des livres qui nous rapprochent de la campagne et de la vie simple, on rencontre des gens de classe moyenne, voire inférieure, et qui galèrent pour arrondir les fins de mois, ou prêt à tout pour faire plaisir aux petits enfants ! 

C'est donc avec impatience que j'entamais ce livre, dont le titre est trop rigolo!

 

Et pourtant.... Je n'ai pas été totalement séduite par cet opus. 

 

Comme à l'accoutumée, l'auteur garde le même style : des chapitres courts, un langage naturel, sans fioriture, voire même un peu trop vulgaire (ce qui m'a un vraiment déplu par moments). Alors certes, vous me direz que dans cette histoire, les gens sont un peu tous zinzins, ils ont un passé bien spécial, des histoires un peu loufoques, ca se croise et se décroise, ce sont des gens très simples, qui se démènent de leur mieux pour gagner à manger, mais quand même, cela m'a dérangé. Sans compter que les personnages, malgré leurs histoires différentes, se ressemblent un peu toutes, dans leur façon de penser et de s'exprimer! Même le chat parle comme le grand père dis donc! On aurait pu prendre les pensées ou dialogues de l'un, et les mettre sous le visage d'un autre que je n'aurai vu que du feu.

 

Ce qui m'a également déçu, c'est les prénoms des personnages. Non mais sérieusement, si je vous dis "Edith, Josette, Martial, Jacques, Pierre, Paul..." vous pensez comme moi? automatiquement à au moins des quiquagénaires? Et bien que nenni! Ici, Edith et Josette ont environ 30 ans, et les Jacques Pierre et Paul sont des enfants d'une dizaine d'années! Et du coup, le fait d'attribuer des noms vieillots et démodés à des personnages jeunes ne m'a pas aidé à adhérer à l'histoire! Parce que du coup, dès le début, je les imaginais plus vieux, et par conséquent, certaines scènes ne se coordonnaient pas! Je ne peux en dire plus pour ne pas spoiler mais ceux qui l'auront lu me comprendront certainement!  Bon, finalement, on s'attache quand même à ces gens une fois qu'on a réussi à bien les différencier! 

 

Je m'attendais vraiment plus à une histoire tournant autour d'un chat, mais en fait, il n'apparait que brièvement. Ca parle surtout de l'histoire de familles décomposées, endommagées par leurs vécus, et qui donnent leur possible pour apprécier la vie comme elle vient! Bon, après, il y a certaines scènes marrantes, mais pas suffisamment pour relever la déception que j'ai eue.

 

D'autres avis : Joe, Ptitepom

 

Livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec Livraddict!

 

Note : 5.5/10

Publié dans Contemporaine

Commenter cet article

Joe 30/11/2012 19:30

Coucou

Je comprends que les points que tu soulèves ont rendu ta lecture moins plaisante. C'est vrai que j'ai trouvé que par rapport aux autres livres de l'auteure, celui-ci est un peu différent niveau
narration.

Merci pour cet avis. Il est maintenant sur mon blog également.

Bonnes lectures ;)