Dôme, Tome 1, de Stephen King

Publié le par Ptitelfe

http://www.livraddict.com/covers/40/40092/couv60760517.jpg

 

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Mon avis : 

Lors de la sortie de ce roman en deux tomes, j'ai immédiatement été attirée par l'auteur, la couverture et le pitch bref et intense : Le dome : personne n'y rentre, personne n'en sort...

Je fus super contente de recevoir ces livres en cadeau lors de retrouvailles familiales! Les avis sur la toile sont globalement positifs, et pourtant, il m'a fallu attendre plus d'un an pour le sortir de son étagere. J'ai toujours une réticence à sortir des gros pavés, car je trouve que leur tenue en main est nettement moins confortable qu'avec un poche. Heureusement, cet inconfort est aujourd'hui résolu avec les liseuses et les tablettes! Mais revenons en au sujet du jour : Dôme.

 

J'ai littéralement dévoré les 100 premières pages. La mise en scène est immédiate, et le dôme s'impose dès les premiers chapitres. On découvre une panoplie de gens, on découvre ce qu'ils faisaient lors de son "atterissage", et comment cette chose a pu décimer humains et animaux. 

Je me suis vraiment régalée pendant ce début, le problème, c'est que j'ai eu une grosse indigestion juste après! Et pour dire, je me suis ennuyée pendant au moins deux cents pages, pendant lesquelles Stephen King présente un panel des habitants de la ville, coincés sous le dome. On trouve toutes sortes de personnages, des politiciens, des dentistes, des junkies, des enfants, des animaux, des cuisiniers, une journaliste... C'est vrai que ça fait du monde mais on ne se perd pas dans les relations et dans qui est qui. Un index est également fourni au début du livre pour s'aider à situer ces gens. Ce qui m'a déplu, c'est la mentalité générale de cette ville : une bande de fous, tous assez simplistes, et je trouve que l'auteur a peut être voulu généraliser cet état d'esprit à l'ensemble des personnes vivant en campagne. De plus, les personnages sont très manichéens. Je me rappelle que le dernier roman que j'avais lu de cet auteur était Désolation, et cela remonte à maintenant environ 10 ans. J'avais abandonné ce livre car justement, cette perception de l'humain m'insupportait au plus haut point. J'ai donc été déçue de voir qu'il continuait sur cette lancée. Ici, les méchants sont de vrais pourris, corrompus, et encore les mots sont faibles pour les décrire. On a envie de trucider Junior, cet être est répugnant, ecoeurant, horrible. Son père, c'est le même! Corrompu jusqu'aux os, il veut mettre la main sur la ville et abuser de son pouvoir pour plier ce petit peuple à toutes ses volontés.

Parmi la communauté, un être sort du lot : Dale Barbara, dit Barbie. Quand j'avais lu d'autres critiques, je croyais que c'était une femme, j'ai donc été très surpris de constater que c'est un homme, un vétéran de la guerre d'Irak, qui a quitté les services pour se trouver un ptit boulot de cuisinier à Chester's Mill, cette ville du Maine. Il tente de trouver une solution pour supprimer le dome, et sera accompagnée de Julia, une journaliste. Mais Rennie (le père de Junior) va se mettre sur son chemin et tout faire pour le supprimer de son ascension ignoble.

 

J'ai trouvé le temps très long quand l'auteur nous montre tous ces personnages différents, leur vie, leur peur...  l'histoire reprend un bon rythme quand le chef décide de fermer le supermarché. A partir de là, c'est allé plus vite. Pourtant, l'auteur amène automatiquement plusieurs questions dans la tête du lecteur : comment survivre quand on est enfermé? Comment faire perdurer les ressources? que se passera-t-il si il n'y a plus d'energie, plus d'entrée alimentaire? Je me suis souvent surprise à espérer que ca partirait en live, à la walking dead! Enfin, il reste encore un tome pour savoir comment l'histoire se termine. On se demande si c'est lié au gouvernement, est ce qu'ils testent la tenacité de l'homme? Sa capacité à survivre en groupe à l'enfermement? A quelle vitesse on peut devenir fou et agressif? Est ce à cause de l'homme lui même? Est ce un signal du ciel? Et quel est ce mystère autour de la réaction des enfants, qui deviennent epyleptiques? Pourquoi le ciel devient il rose et qu'il pleut des étoiles? Attention à l'environnement? Bref, ce roman entraine quand même de nombreuses reflexions, mais avec deux cents pages en moins, ca aurait été beaucoup plus digeste!

Je ne noterai pas ce livre pour l'instant, mais ferai une note globale quand j'aurai le la fin de l'histoire!

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge

http://img.over-blog.com/500x251/4/09/90/22/Sans-titre-17.jpg

D'autres avis : Frankie, joyeux drille, Ptitetrolle, Namine, Benjamin59, ...

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Naminé 13/12/2012 12:00

Oh dommage pour les longueurs ! On contraire, je trouve que Stephen King est incomparable au niveau de la création de ses personnages, et de sa manière de développer leur psychologie. Mais c'est
vrai que pendant 200 pages ça peut paraître long, et je comprends bien ton point de vue :)
J'espère que la suite sera meilleure pour toi !

roselia11 12/12/2012 10:20

Je ne connais personne qui peut me le prêter ^^

roselia11 11/12/2012 07:43

C'est un livre dont la couverture et le résumé m'ont toujours interpellé mais vu c'est un gros pavé de 2 tomes j'avais peur de l'ennui et apparemment j'avais raison...
Je ne pense donc pas lire ce livre... Il y a d'autres romans de cet auteur que je dois lire ^^ Merci pour ton avis et bonne lecture ^^

Ptitelfe 12/12/2012 07:21



Après, tu peux toujours essayer de te le faire prêter, ca se trouve tu vas adorer, de nombreux bloggeurs ont eu le coup de coeur ! 



Azariel 11/12/2012 05:35

J'ai un peu peur quand tu parles des 200 pages en trop où tu t'es ennuyée :s il me fait pas mal envie, j'espère que la suite sera à la hauteur de tes attentes :)

Ptitelfe 12/12/2012 07:21



J'espère aussi !!!