Le Chateau Ambulant

Publié le par Ptitelfe

http://bm-aubenas.fr/drupal/files/u1/le_chateau_ambulant.jpg

Encore une fois, je me demande pourquoi j'ai tant attendu avant de voir ce film d'animation. Je le conseille à tout le monde, il est génial, il vous transporte dans un monde de magie, et de poésie, d'amour, d'humour et de fantasie!

Il y a tellement de choses à dire et exploiter sur ce film que je ne sais pas par où commencer!

C'est l'histoire de Sophie, jeune femme de 18 ans, chapelière, qui va être victime d'un sortilège lancé par la sorcière des Landes. Elle va se transformer en vieille femme de 90 ans, et devoir échapper à son village, trouver un remède pour briser le charme même si elle se sent sereine à cet âge, car comme dit sa mère, elle a " toujours fait plus vieille".  C'est ainsi qu'elle va rencontrer Monsieur Navet, un eventail, qui la conduira au chateau ambulant, habité par Calcifer et le beau et vaniteux Hauru. Elle s'apercoit qu'elle a déjà rencontré Hauru, le jour où elle s'est transformée, car il l'avait sauvé d'hommes en caoutchouc, les serviteurs de la sorcière des Landes. Ne pouvant dévoiler le maléfice dont elle est victime, elle va se faire passer pour la nouvelle femme de ménage, et se lier d'amitié avec les habitants de la maison : Calcifer, le feu de cheminée, et Marco, un petit garçon. Mais surtout, elle va tomber amoureuse d'Hauru, et le sauver de son destin.

 

C'est très difficile d'expliquer l'histoire car c'est en fait l'histoire de plusieurs personnes. Celle de Sophie, que je viens de vous raconter, mais aussi celle d'Hauru, Calcifer, et Navet!

 

Hauru, jeune sorcier à la beauté éclatante, tente d'échapper à la sorcière des Landes. Il est l'apprenti de Madame Sulliman. Le prince du royaume opposé ayant disparu, il va devoir porter son service auprès de sa Majesté car une guerre eclate. C'est ainsi qu'on découvre Hauru se transformer en grand rapace pour lutter contre l'ennemi. Un soir, alors que Sophie avait nettoyé la salle de bains, il ne retrouve pas ses produits pour cheveux ensorcelés, et surgit rouge de colère, mais en même temps désespéré. Il veut alors mourir, mais c'est grace à la volonté de Sophie qu'il réagira. S'ensuit alors une stratégie pour piéger Dame Suliman, et la sorcière des Landes, et surtout sa volonté principale sera de protéger Sophie.

 

Calficer, le feu de cheminée, qui a en fait un grand rôle dans l'histoire. C'est le coeur même du chateau ambulant, c'est grace à son énergie que le chateau se déplace et il a un lien très spécial avec Hauru. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié (tout autant que les autres en fait)

Marco, lui est un petit garcon qui vit avec Hauru. D'où sort il? On ne sait pas.

 

Au final, c'est plutot une chance que Sophie ait été victime de ce sort, car sans ça, elle n'aurait jamais vécu cette belle aventure!

Ah oui, j'allais oublier, j'ai beaucoup aimé le fait que le chateau permet de sortir à différents endroits selon la couleur qu'on sélectionne avant d'ouvrir la porte! Un coup au village, un autre dans un champ...

 

Niveau dessin, Miyazaki reste fidèle à lui même, ses graphismes se reconnaissent facilement, et j'ai eu le sourire en voyant les hommes en caoutchouc ressembler à des grosses ombres noires, comme dans le voyage de Chihiro.

 

Tous les personnages se transforment en fonction de leurs émotions, et Miyazaki a pris un malin plaisir à faire rajeunir/vieillir Sophie selon les ressentis qu'elle eprouve tout au long du film.

 

La bande son aussi est super belle, j'ai bien évidemment eu les larmes aux yeux à la fin du film, et de par la musique magnifique, mais aussi par le dénouement qui m'a beaucoup émue!

 

En conclusion, j'ai été captivée dès le début du film par les images, l'histoire de cette petite chapelière, j'ai bien ri pour certaines scènes (celle où elle chercher Hauru, et qu'elle se demande si il est transformé en pigeon, colombe, soldat, et enfin en chien!) j'ai vraiment eu beaucoup d'émotions.

Et maintenant, je ne vais pas tarder pour voir les autres dessins animés qui attendent comme Ponyo sur la falaise, Nausicaa et la vallée du vent, le tombeau des lucioles, Aryetti...

 

Allez, pour le plaisir, voilà une petite vidéo très jolie : Le Chateau Ambulant.

 

Côté anecdote, le film est tiré d'un livre de Diana Wynne Jones Howl's Moving Castle. 

Il a également reçu divers prix :

 

Ah oui, j'ai trouvé un super site qui analyse le film sous toutes les coutures, pour ceux et celles qui sont intéressés, c'est par là!

 

Enfin, petit message uniquement pour les fans de Jericho Barrons : en regardant le début, j'ai eu l'impression d'être dans Fever (j'imaginais Hauru comme étant Vlane, Sophie étant Mackayla, et les ombres représentant les faës ^^)

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frankie 19/03/2011 18:12


Je préfère Le château dans le ciel mais l'ambulant est très bien aussi ! J'adore la poésie qui s'en dégage. J'avais beaucoup aimé Calcifer !


Ptitelfe 20/03/2011 12:28



Je l'ai vu il y a longtemps et n'ai plus trop de souvenirs, il faudra que je le rematte à l'occasion ;)



Mimipouss 19/03/2011 15:59


J'ai adoré ce film!! quand ils sont dans la prairie avec la petite maison ça m'a fait rêver, je veux vivre à cet endroit :p Sinon calcifer est vraiment très drôle, tous les personnages sont
attachants. En même temps, je suis une fan de Miyazaki :)


Ptitelfe 20/03/2011 12:28



Oui c'est clair que certains paysages sont vraiment bucoliques !