Le Seigneur des Anneaux - T1-Livre2-Ch 5 "Le Pont de Kazad Dum"

Publié le par Ptitelfe

 

Extrait :

" C’est une sinistre lecture, reprit-il. Je crains que leur fin n’ait été cruelle. Ecoutez ! Nous ne pouvons sortir. Nous ne pouvons sortir. Ils ont pris le pont et la deuxième salle. Fraï, Loni et Nali sont tombés là. Puis quatre lignes sont tellement salies que je peux seulement lire : partis il y a cinq jours. Les dernières lignes sont les suivantes : L’étant monte jusqu’au mur à la Porte de l’Ouest. Le Guetteur de l’Eau a pris Oin. Nous ne pouvons sortir. La fin vient, puis : des tambours, des tambours dans les profondeurs. Je me demande ce que cela signifie. La dernière chose écrite est un griffonnage traînant de lettres elfiques : Ils arrivent. Il n’y a plus rien".

 

« Il banda la corde, mais sa main retomba, et la flèche glissa à terre. Il poussa un cri de désarroi. Deux grands trolls parurent ; ils portaient de grandes dalles de pierre, qu’ils jetèrent à terre en guise de passerelle au dessus du feu. Mais ce n’était pas les trolls qui avaient empli l’Elfe d’effroi. Les rangs des Orques s’étaient ouverts, et ils reculaient en masse, comme effrayés eux-mêmes. Quelque chose montait derrière eux. On ne pouvait voir ce que c’était : cela ressemblait à une grande ombre, au milieu de laquelle se dressait une masse sombre, peut être une forme d’homme, mais plus grande ; et il paraissait y résider un pouvoir et une terreur, qui allaient devant elle. »

 

Résumé :

Les compagnons se retrouvent dans la salle des archives, appelée la salle de Mazarboul, dans laquelle se tient le tombeau de Balin. Ils découvrent des squelettes, des armes et des manuscrits racontant les dernières heures des nains. Les Marcheurs découvrent la présence d’Orques dans les mines. Ces derniers font retentir leurs tambours juste à la fin de la lecture du livre de Mazarboul. Un premier combat se mène. Alors que la Communauté tente de s’échapper, Gandalf fait un blocus en lancant un sortilège à la porte de la salle, mais la puissance des ennemis étant trop forte, cette dernière cède. Gandalf parvient à retrouver ses amis. Alors qu’ils traversent le dernier pont avant la sortie, un Balrog apparaît, et affronte le Magicien. Il n’y aura pas de gagnant, car tous deux tombent dans le précipice ténèbreux de la Moria. Les autres membres de la Communauté parviennent à sortir des Mines, empli de chagrin et de tristesse.

 

Personnages :

Les 9 Marcheurs

Les Orques

Les Trolls

Balrog

 

Mon avis :

Tout d’abord, ce fut très difficile de trouver l’extrait qui illustre le mieux ce chapitre à mes yeux. C’est pourquoi j’en ai sélectionné deux, car beaucoup d’actions se déroulent ici.Par contre, je confirme, je suis trop habituée à la version cinématographique. Le chapitre d’avant a été tronqué du film ! Tout s’accélère ici. La découverte des écrits des derniers nains de la Moria, l’attaque des Orques, l’affrontement entre Gandalf et Balrog….

 J’ai vraiment angoissé quand Gandalf lisait le livre de Mazarboul ! Et même en sachant ce qui va arriver, j’ai ressenti de la tristesse quand il tombe du pont avec le Balrog. Le passage dans le film est vraiment plus long que dans le livre, et pour une fois, je préfère la version de Jackson.

Ah oui, enfin, c'est interessant de connaitre le nom du monstre du lac : "Le Guetteur de l'Eau"

Publié dans Seigneur des anneaux

Commenter cet article